le ventre de pierre

Notre histoire n’est pas un destin.

[...] Nos souffrances nous contraignent à la métamorphose.

[...] ce que nous sommes à un moment donné doit obligatoirement se tricoter avec ses milieux écologiques, affectifs et verbaux. Qu’un seul milieu défaille et tout s’effondrera. Qu’un seul point d’appui soit offert et la construction reprendra.

Boris Cyrulnik in Un Si Merveilleux Malheur

Rome, Thermes de Caracalla, 2 janvier 2015

Prise de vue numérique, post-traitement noir et blanc